Chargement Évènements

Les chartreux à Cahors

jeudi 4 mai 2023

Jean-Luc MORDEFROID

SÉANCE MENSUELLE

Chartreuse Notre-Dame du Temple de Cahors (1320-1791) :

évocation historique et patrimoniale d’une solitude péri-urbaine

Au XIVe siècle, alors que l’Eglise court à l’une des crises les plus graves de son histoire, alors que les conflits reprennent partout en Europe et que la peste noire décime les populations, l’ordre des chartreux double le nombre de ses maisons, qui dépasse 200, et son expansion gagne ses limites extrêmes. Ce qui lui impose de parfaire son organisation générale : en 1301, les maisons sont réparties en cinq provinces, cinq fois multipliées entre 1335 et 1400.

Tel est le contexte cartusien dans lequel la chartreuse de Cahors voit le jour en 1320-28. Mais nous nous devons de préciser qu’elle se substitue à des hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem et que son fondateur n’est ni plus ni moins que le pape Jean XXII. De facto, au XIVe siècle les remplacements sont plus nombreux et plus variés qu’au siècle précédent. En outre, si les types sociaux des fondateurs des XIIe et XIIIe siècles se retrouvent au bas Moyen Age, les grands seigneurs laïcs et religieux sont plus nombreux qu’auparavant. A ces deux caractères propres au XIVe siècle s’ajoutent une singularité topographique, acceptée par l’ordre depuis la fondation de la chartreuse de Paris (1257) : Cahors est une maison péri-urbaine, adossée au flanc ouest de l’enceinte de la cité épiscopale.

Tous ces traits éloignent totalement Cahors du monastère d’ermites fondé par Bruno de Cologne au cœur d’un « désert » en Chartreuse (1084). Alors, comment le « propos » cartusien est-il vécu dans un établissement aussi éloigné de son modèle, autant en prise avec le Monde ?

Détails

Date:
jeudi 4 mai 2023
Catégorie d’Évènement: